Abidjan - Côte d'ivoire Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire
28 - 30 Mars 2017 3 jours productifs
Conférenciers & Panels de haut niveau
Plus de 400 experts de haut niveau attendus

Le Chef de l’Etat a présidé la cérémonie d’ouverture de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique

  
  
18 / 03 / 2015

 

Source : Abidjan.net

 

Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a présidé ce mercredi 18 mars 2015, au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, la cérémonie d’ouverture de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique.

Dans l’allocution faite à cette occasion, le Chef de l’Etat, devant un parterre de personnalités dont le Président du Sénégal, SEM Macky SALL ; l’ancien Président d’Afrique du Sud, SEM Thabo MBEKI et l’Administrateur du PNUD, Mme Helen CLARK, a partagé avec les participants à la Conférence, les dix principaux points qui, à son sens, devraient retenir l’attention des uns et des autres au cours des discussions sur l’émergence de l’Afrique.

Citant ces points, le Président Alassane OUATTARA a notamment indiqué qu’une croissance ‘’forte et durable n’arrive par miracle’’. Celle- ci est le résultat d’une ‘’persévérance dans le temps ; de la mise en place d’un ensemble cohérent de réformes structurelles de grande envergure et d’investissements publics et privés bien ciblés dans un cadre macro- économique stable et planifié’’.

La prise de mesures nécessaires pour l’augmentation du taux d’investissement et d’épargne ; l’importance accordée au secteur agricole ; la poursuite du développement vert et durable ; l’efficacité et la compétitivité du système bancaire et financier ; l’accélération de l’industrialisation et de la transformation de nos matières premières ; l’investissement dans le capital humain (Education et Formation professionnelle), etc…, sont également autant de points qui, selon lui, contribuent à l’émergence.

Rappelant son ambition qui est de ‘’faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020’’, le Président de la République a mis en exergue les efforts entrepris par la Côte d’Ivoire depuis quatre ans pour atteindre cet objectif ; et surtout le satisfécit donné à la Côte d’Ivoire par toutes les Institutions financières mondiales de référence devant toutes les réformes entreprises dans ce sens.

Toutes choses qui, a révélé le Chef de l’Etat, permettront à la Côte d’Ivoire, au-delà de 2020, d’avoir une ‘’base solide’’ pour devenir un ‘’pays intermédiaire à revenus élevés en 2030’’.

Après avoir réaffirmé sa foi dans le ‘’renforcement de l’intégration régionale’’, le Président Alassane OUATTARA a ajouté que la réussite du pari de l’émergence passe aussi par la promotion de ‘’ l’efficacité de la coopération au développement ; à commencer par la coopération sud-sud et la mobilisation des ressources intérieures’’. Tout comme le ‘’renforcement du partage des connaissances et des capacités humaines et institutionnelles ; ainsi que la lutte contre le terrorisme et le trafic des êtres humains, en particulier les femmes et les enfants ; le trafic des marchandises illicites.

Pour terminer, le Président de la République a fait remarquer que sa vision de l’émergence repose sur le postulat suivant : ‘’l’émergence est un pari sur l’avenir. L’avenir se planifie.

L’émergence se construit dans la paix, la sécurité, le dialogue et la cohésion sociale’’ ; avant de dire son espoir pour des discussions ‘’fructueuses’’ pour l’avenir de l’Afrique.

Avant le Chef de l’Etat, le Président du Sénégal, SEM Macky SALL, est intervenu pour donner également sa vision de l’émergence et un aperçu du Plan Sénégal Emergent (PSE).

Quant à Mme Helen CLARK, Administrateur du PNUD, elle a salué les efforts entrepris par la Côte d’Ivoire sous la gouvernance du Président Alassane OUATTARA, et qui font de notre pays un ‘’bon exemple’’ sur le chemin de l’émergence’’.

Le Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement, M. Albert Mabri TOIKEUSSE a lui, indiqué que la Côte d’Ivoire s’honore d’être pour quelques jours, le ‘’Laboratoire de l’Emergence’’.

Au terme de la cérémonie d’ouverture, le Chef de l’Etat a animé un panel en compagnie de son homologue du Sénégal et de l’ancien Président sud- africain Thabo MBEKI, ainsi que des Représentants de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de la Chine. Mme Helen CLARK en était le Modérateur.

La Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique prend fin le vendredi 20 mars 2015.